"Un reportage pour les bobos" : Zone Interdite provoque (encore) la colère des internautes

Sarah M.
·3 min de lecture
Sommes-nous tous égaux face à la recup’ et la lutte contre le gaspillage ? Les internautes ont un avis très tranché. Ce dimanche 22 novembre, le reportage de Zone Interdite en a agacé plus d’un.
Sommes-nous tous égaux face à la recup’ et la lutte contre le gaspillage ? Les internautes ont un avis très tranché. Ce dimanche 22 novembre, le reportage de Zone Interdite en a agacé plus d’un.

Sommes-nous tous égaux face à la lutte contre le gaspillage ? Les internautes ont un avis très tranché. Ce dimanche 22 novembre, le reportage de Zone Interdite en a agacé plus d’un.

Réparer, donner, recycler : ils vivent mieux en gaspillant moins”. Telle était la thématique explorée par Zone Interdite, ce dimanche 22 novembre sur M6. Cette fois, les équipes du magazine présenté par Ophélie Meunier sont allées à la rencontre de ces Français qui aspirent à une existence basée sur des fondements anti-gaspillage. Qu’il s’agisse de recyclage ou de récupération.

Beaucoup trop de “bobos” dans Zone Interdite ?

Dès le premier portrait, les internautes n’ont pas (du tout) été convaincus par la façon de traiter le sujet. Marie, 54 ans, a quitté Paris pour s’installer en Provence où elle a décidé de transformer sa résidence secondaire en chambre d’hôtes. Un projet que cette jeune grand-mère entend mener à bien, sans rien dépenser. Pas de quoi s’attirer les faveurs des internautes, cyniques, qui s’en sont aussi pris au magazine d’M6 et sa ligne éditoriale.

D’autres sont passés aux aveux : difficile pour eux d’envisager un quotidien totalement basé sur la récup’…

Enfin, quelques internautes ont tenu à relativiser les critiques, saluant au passage les initiatives de ces Français qui déclarent la guerre au gaspillage.

Ce contenu peut également vous intéresser :