Publicité

« Zone interdite » sur l’islam radical : dix personnes en garde à vue pour « harcèlement »

Ophélie Meunier, journaliste à M6 et productrice de l’émission « Zone Interdite » est aussi harcelée et menacée de mort, une enquête est ouverte.
Ophélie Meunier, journaliste à M6 et productrice de l’émission « Zone Interdite » est aussi harcelée et menacée de mort, une enquête est ouverte.

JUSTICE - Quand un reportage déclenche un torrent de haine. Dix personnes ont été interpellées, ce mercredi 15 mars, dans le cadre de l’enquête ouverte pour « harcèlement aggravé » après la diffusion en janvier 2022 d’un numéro de Zone interdite consacré à l’islam radical, d’après une source proche de l’enquête, confirmant une information de France Info.

Placés en garde à vue, ces individus sont soupçonnés de harcèlement et de menaces contre Amine Elbahi, qui avait témoigné dans ce reportage de M6. Amine Elbahi, militant associatif à Roubaix et juriste, y avait mis en cause l’association Ambitions et initiatives pour la réussite, en la soupçonnant de prêcher l’islam au lieu de dispenser des cours de soutien dans cette commune du Nord.

Menaces de mort

Ce sont les gendarmes de l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité et les crimes de haine (OCLCH), saisis par le pôle national de la haine en ligne du parquet de Paris, qui ont procédé à ces interpellations.

Une autre enquête a par ailleurs été ouverte concernant les menaces de mort reçues par la journaliste de M6 et productrice de l’émission, Ophélie Meunier. Ce volet est traité par le parquet de Nanterre et la Brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP) de la police judiciaire de Paris.

Ce reportage avait déclenché une vive polémique. Un an plus tard, en janvier dernier, deux personnes interrogées dans le cadre de cette émission ont porté plainte, en dénonçant escroquerie et incitation de la part des auteurs du sujet et de la chaîne.

À voir également sur Le HuffPost  :

«Zone interdite» à Roubaix: enquête ouverte après des menaces de mort contre Ophélie Meunier

Éric Zemmour sera rejugé pour ses propos anti-islam anti-immigration