“Les zombies ne sont pas là pour déconner cette année !”, “il y a plus d’action, c’est bien !”, “plus captivant que la saison précédente” : le retour de “District Z” salué par les internautes

·3 min de lecture
Dans cette nouvelle saison, les zombies se montrent bien plus agressifs. (Capture d'écran TF1) (Capture d'écran TF1)

Ce samedi 4 décembre, “District Z” fait son grand retour sur TF1 ! Dans une version “reloaded”, la nouvelle édition de l’émission se veut beaucoup plus compliquée : pas de bunker, plus de repos dans le salon… et une horde de zombies du Professeur Z bien plus agressifs. Épreuves plus rythmées, ennemis plus vivants, candidats déstabilisés en permanence… autant de changements salués par de nombreux internautes.

Une saison 2 qui porte bien son nom. Pour son grand retour ce samedi soir sur TF1, “District Z” propose aux téléspectateurs son lot de changements dans une version “reloaded”. Ce soir, Lola Dubini, Clémence Castel, Laurent Maistret, Anne-Sophie Girard et Gil Alma inaugurent le bal dans le but de récolter le plus de fonds possibles pour l’association E-Enfance qui lutte contre le cyber-harcèlement des enfants. Plus de repos dans le salon, plus de bunker, des épreuves plus nombreuses (et plus compliquées), zombies particulièrement agressifs… ce soir, les candidats doivent redoubler d’efforts pour empêcher le Professeur Z de dérober leurs “vies” confiées au début de l’émission par Denis Brogniart.

VIDEO - Découvrez la Minute de Denis Brogniart

“Je félicite Arthur pour ces évolutions de malade !”

Si la première saison de l’émission produite par Arthur a globalement déçu le public, ce début de deuxième saison a d’emblée interpellé de nombreux twittos. Particulièrement séduits (ou effrayés ?) par l’agressivité de la horde de zombies du Professeur Z, les internautes ont salué les nombreux changements opérés dans cette version “reloaded” du programme.

Toutefois, certains téléspectateurs ont contesté la dimension “grand public” de l’émission. Les zombies, plus agressifs, ont en effet de quoi effrayer les plus jeunes…

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles