Publicité

ZFE : le Sénat n'y croit plus et alerte le gouvernement

Il y a quelques temps encore, les ZFE étaient une évidence. Enfin, tout du moins pour les pouvoirs publics, car les automobilistes, principaux concernés, n'y ont jamais vraiment adhéré. Pour mémoire, cette mesure permet d'interdire l'accès à certaines zones et grandes villes aux voitures jugées les plus polluantes, en se basant alors simplement sur leur âge. Ainsi, celle-ci sont classées en fonction de leur vignette Crit'Air, allant de 1 à 5 en fonction de l'année d'immatriculation du véhicule. Un système jugé discriminatoire et fortement injuste pour les conducteurs, notamment les plus modestes.

Le Sénat vent debout

Le gouvernement avait décidé dans le cadre de la Loi Climat que toutes les grandes villes de plus de 150 000 habitants deviendraient toutes des ZFE à partir de 2025. Mais cela pourrait finalement changer. En effet, de plus en plus d'élus se rebiffent et affirment que cette mesure pourrait causer une véritable bombe sociale. Après Marseille et Bordeaux, c'est désormais...Lire la suite sur Autoplus