Publicité

Zanzibar: 8 enfants meurent après avoir mangé de la tortue de mer

Une épidémie massive touche l'archipel tanzanien de Zanzibar. Comme le rapporte Sky news, 78 personnes ont dû être hospitalisées après avoir consommé de la viande de tortue de mer, une spécialité locale raffinée. Au moins 9 personnes ont perdu la vie, dont 8 enfants.

La consommation de chair des tortues de mer peut provoquer le chélonitoxisme, une intoxication alimentaire rare mais potentiellement mortelle. Aucun antidote n'est connu pour contrer l'intoxication.

Les symptômes sont sévères: ils peuvent aller des simples nausées à des ulcérations de la gorge. D'autres malades présentes des paralysies partielles ou tombent dans un coma.

Les autorités locales ont dépêché une équipe sur l'île de Pemba pour gérer cette crise sanitaire. Celle-ci a pu retracer l'origine de tous les cas à un repas contenant de la tortue de mer, consommé mardi 5 mars.

Une précédente épidémie en 2021

Selon Skynews, le ministre Hamza Hassan Juma a expressément demandé à la population de ne pas consommer de plat à base de cet animal marin. Et pour cause, il s'agit de la deuxième épidémie mortelle de la décennie.

En novembre 2021, un enfant de trois ans et six adultes ont perdu la vie sur l'île de Pemba après avoir consommé cet aliment. Trois autres personnes avaient dû être hospitalisées.

Comme l'explique une page explicative du Vidal, le chélonitoxisme transmis par les tortues pourrait être "lié à des algues vénéneuses que mangent les tortues".

Article original publié sur BFMTV.com