Publicité

Zabou Breitman : "Plein de sous", ce film érotique qui a marqué le début de sa carrière

Ce 17 mars 2024, Frédéric Lopez recevait trois nouvelles personnalités dans Un dimanche à la campagne : l’humoriste Jeanfi Janssens, le chanteur Pierre de Maere et la comédienne Zabou Breitman. L’occasion pour l’actrice de se confier sur sa jeunesse et ses débuts de carrière. Parmi les premiers rôles qu’elle a joués, il y a celui dans le film Gwendoline. Un long-métrage qui mêle comédie et érotisme. Le cinéaste "Just Jaeckin, qui avait fait Emmanuelle, était avant tout un immense photographe. Gwendoline, c'est une bande dessinée de bondage des années 30. C'est quand les gens s'attachent. Mais c'est 1930 donc ce n'est pas un porno graveleux, c'est un peu beau", confie-t-elle.

Zabou Breitman : "Qu'est-ce-que je me suis marrée"

Frédéric Lopez lui indique alors que certaines comédiennes auraient sans doute refusé le rôle de peur de se voir grillées dans le monde du 7e Art. "Je m'en foutais de ce qu'on disait de moi. Et je ne regrette pas du tout ! Qu'est-ce que je me suis marrée… On est partis aux Philippines. J'ai gagné plein de sous. Pour moi, à l'époque, c'était incroyable. Et je me suis amusée comme une dingue", sourit-elle. Lors de cet entretien télévisé, Zabou Breitman est aussi revenue sur son enfance et son rapport avec ses parents. "Pour une maman qui a eu si peu quand elle était jeune, elle me disait tout le temps ’t’as de la chance’. Depuis toute petite elle m’a toujours dit ça et ça m’a toujours énervée", (...)

Lire la suite sur Closer

“Même mes enfants sont…” : le prince William forcé d’admettre son point faible par rapport à Kate
Quel est le signe astrologique qui gagne le plus ?
Val-de-Marne : alertée par des tirs en pleine nuit, elle débarque dans son salon et fait une terrifiante découverte
Quel est le chiffre le plus aimé au monde ?
"On n’a pas mangé des…" : Capucine Anav, l’ex d’Alain-Fabien Delon, raconte ces fois où elle a côtoyé Hiromi Rollin