REMANIEMENT :

Elisabeth Borne nommée Première ministre

Yannick Jadot indigné par les pesticides en zone rurale «qui rendent les enfants malades»

·2 min de lecture
Lafargue Raphael/ABACA

Yannick Jadot était l’invité des « Matins présidentiels » de franceinfo ce vendredi 28 janvier, pour un avant-goût de son programme présidentiel. Le candidat écologiste a évoqué plusieurs sujets comme la croissance, le pouvoir d’achat des Français, mais aussi la situation ukrainienne et l’usage de pesticides en zone rurale.

Avec un taux de croissance à 7% pour l’année 2021 , la France connait un rebond économique plus vu depuis 52 ans. Ce chiffre a été salué par Yannick Jadot , qui a considéré que « c’est grâce aux Françaises et aux Français, aux entrepreneurs, aux salariés, qui malgré les difficultés sont allés travailler et ont assumé leurs charges » que ce taux est aussi important. Il a admis que le chômage partiel et le soutien aux entreprises « ont été des outils utiles pour faire face à la crise », mais a relevé que la France est aussi « le grand recordman des dividendes ». Alors que « la fortune des milliardaires a explosé », le candidat des Verts a tenu à rappeler que « cette croissance est très inégalement répartie ». Il a ainsi critiqué la croissance soutenue par Emmanuel Macron, qui, selon lui, « ne profite pas à tout le monde, et ne permet pas de lutter contre les grands défis qui sont devant nous : le climat, la biodiversité et la justice sociale ».

Ses solutions pour « redonner du pouvoir d’achat aux Français » et pour faire face à la hausse des prix de l’énergie sont la mise en place d’un chèque énergie de 400 euros « pour les 6 millions de ménages les plus impactés », et d’un chèque de 100 euros « pour les 15 millions de familles au-dessus » en matière de revenus. Sur les salaires, Jadot vise une augmentation d’environ 20% dans les secteurs « absolument essentiels » comme l’hôpital et l’école. Il veut également « augmenter le Smic de 10% » et souhaite bouger « l’ensemble des bas salaires », notamment pour les métiers « invisibilisés » comme les caissières ou les éboueurs.

L’eurodéputé veut remettre l’hôpital public sur pieds

Yannick Jadot s’est ensuite exprimé sur les droits de succession, et propose « un abattement(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles