Yannick Alléno en deuil : sa grande annonce après les obsèques de son "petit ange" Antoine

Antoine Alléno, le fils de Yannick Alléno, est mort dans la nuit de ce dimanche 8 mai 2022. À 24 ans, le jeune homme a été percuté par un chauffard qui conduisait une voiture volée, alors qu'il était lui en scooter. Ce vendredi 13 mai, tous les proches du jeune surdoué de la cuisine sont sont réunis en la collégiale Notre-Dame de Poissy pour ses obsèques. Un moment terriblement difficile mais nécessaire pour avancer dans le deuil. Yannick Alléno, ainsi que son ex-épouse Isabelle, mère d'Antoine et Thomas Alléno, a pu compter sur le soutien de nombreuses personnalités, parmi lesquelles Brigitte Macron, mais aussi Sylvie Tellier. Très digne durant les obsèques, le chef étoilé a fait savoir sa "profonde tristesse" et a depuis pris des décisions radicales, comme celle de fermer leur restaurant Burger père & fils, mais aussi celle de lancer un nouveau projet de taille.

Il y a l'émotion mais aussi la reconstruction, qui viendra avec le temps. Et avec des gestes pour que la mort du jeune Antoine Alléno ne soit pas vaine. Ainsi, dans un message posté sur son compte Instagram, Yannick Alléno a annoncé la création d'une association pour ce dernier. Après avoir remercié ses abonnés pour leurs "messages d'encouragement, de condoléances, d'amour et d'amitié", le père de famille a expliqué vouloir consacrer l'énergie de son fils à travers une association Antoine Alléno, afin de "soutenir les victimes...

Lire la suite


À lire aussi

Barbara Lune (Les Anges) enceinte de son 2e enfant : son ventre déjà très rond, annonce en photo
Obsèques d'Antoine Alléno : Sylvie Tellier et son mari Laurent, unis pour le dernier adieu
Guy Savoy et Sonia Mabrouk aux obsèques d'Antoine Alléno : le couple discret soudé dans l'émotion

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles