Publicité

“Y'a pas d’argent, c'est gratuit !” : Bob Sinclar casse le mythe sur ce que lui rapporte le générique de Star Academy

Depuis la saison 5 de Star Academy diffusée en 2005, Love Generation de Bob Sinclar est devenu le générique incontournable du télé-crochet. Et si le DJ avait au début refusé de s'associer à un programme de télé-réalité, il ne regrette pas s'être laissé convaincre par Pascal Nègre, qui était le PDG d'Universal Music France. Aujourd'hui, l'artiste affirme que cette décision a été le tournant de sa carrière et "la clé" de son succès. Mais l'utilisation de son tube par l'émission TF1 ne lui a pas directement fait gagner autant d'argent que l'on pourrait l'imaginer... Dans l'émission Le Figaro La Nuit, Bob Sinclar est revenu sur le triomphe instantané de son single lors du lancement de la saison 5 de Star Academy : "Première émission, première semaine, numéro un des ventes en France. Les radios l'ont pas beaucoup joué parce que la télé vampirisait le côté 'surdiffusion'...". Mais le contrat qu'il a signé à l'époque était un simple accord moral, sans aucune rémunération ! "C'était gratuit, j'ai même pas d'argent ! Tu donnes ta musique. Il fallait qu'il me demande l'autorisation morale de pouvoir l'associer. Y'a pas d'argent !", révèle le producteur.

À lire également

"On se fout de notre gueule" : Bob Sinclar agacé par l’image que donne la France à l'étranger (VIDEO)

Les revenus qu'il touche sont donc basés "sur les passages, sur les diffusions, par les droits d'auteur", explique-t-il. "Mais c'est même pas énorme parce que la musique est fractionnée : ils ne jouent pas les trois minutes du titre, ils ne jouent que trente secondes. Je pense qu'à la fin de la Star Ac', c'est 150 000 euros, mais divisé entr...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi