Publicité

Yémen: les Houthis affirment avoir tiré des missiles contre un navire de guerre américain en mer Rouge

Les rebelles Houthis du Yémen ont affirmé ce mercredi 31 janvier avoir visé un navire de guerre américain en mer Rouge, quelques heures après que l'armée américaine a dit avoir abattu un missile.

Les rebelles "ont lancé plusieurs missiles navals appropriés sur le destroyer américain USS Gravely en mer Rouge", ont-il affirmé dans un communiqué.

Le Commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom) avait indiqué plus tôt qu'un missile antinavire avait été tiré mardi à 23h30 heure de Sanaa (20h30 GMT) depuis les zones contrôlées par les Houthis en direction de la mer Rouge.

"Le missile a été abattu par l'USS Gravely (DDG 107). Aucun blessé ni dégât n'a été signalé", a-t-il ajouté.

Plus de 35 attaques

Les Houthis, qui contrôlent de larges pans du territoire yéménite, ont mené plus de 35 attaques contre des navires en mer Rouge et dans le golfe d'Aden depuis le 19 novembre, selon le Pentagone, perturbant le trafic maritime dans cette zone essentielle pour le commerce mondial.

Ces insurgés proches de l'Iran disent vouloir empêcher les navires liés à Israël de naviguer au large du Yémen, "en solidarité" avec les Palestiniens de la bande de Gaza, en proie à la guerre entre Israël et le Hamas depuis le 7 octobre.

Les États-Unis, principal allié d'Israël, ont déployé des navires de guerre en mer Rouge et mené plusieurs frappes en janvier contre les positions des rebelles, parfois conjointement avec le Royaume-Uni.

Les Houthis ont répété mercredi qu'ils poursuivraient leurs attaques jusqu'à la fin de la guerre à Gaza.

"Tous les navires de guerre américains et britanniques en mer Rouge et en mer d'Arabie qui participent à l'agression contre notre pays (...) seront pris pour cible dans le cadre du droit à la légitime défense", ont-ils assuré.

Le samedi 27 janvier, les forces américaines avaient frappé un site des rebelles Houthis au Yémen après une attaque de ces derniers contre un pétrolier britannique qui avait "pris feu" dans le golfe d'Aden.

Article original publié sur BFMTV.com