Publicité

XV de France: Romain Ntamack va être papa

Une heureuse nouvelle pour Romain Ntamack (24 ans). Le demi d’ouverture de Toulouse et du XV de France a annoncé la grossesse de sa compagne Lisa Lopez, lundi sur les réseaux sociaux. Il a publié une vidéo sur Instagram dans laquelle le couple apparaît dans un décor enneigé. Le joueur passe d’abord ses mains sur le ventre légèrement rebondi de sa petite amie avant de l’embrasser. Il accompagne l’extrait de la légende: "Notre plus beau secret".

Plusieurs joueurs l'ont félicité

Son club, le Stade Toulousain, et plusieurs de ses coéquipiers comme Ange Capuozzo ou Emmanuel Meafou l’ont félicité. Idem pour Cameron Woki et Melvyn Jaminet, ses partenaires en équipe de France. Dans son message, le couple ne donne pas davantage de détails sur la date du terme par exemple. Selon plusieurs médias, Lisa Lopez est agent immobilière même si ses clichés sur ses réseaux sociaux promeuvent des marques de vêtements notamment. Elle forme, avec Romain Ntamack, un couple depuis plusieurs années.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Romain Ntamack se remet actuellement de sa grave blessure au genou qui l’avait contraint à renoncer à la Coupe du monde de rugby. Il avait été victime d’une rupture du ligament croisé du genou gauche lors du match de préparation entre la France et l’Ecosse, le 12 août. Il avait été opéré le 30 avant d’entamer sa convalescence. Le fils de l'ancien international français Emile a repris la direction du terrain fin décembre pour ses premières foulées en extérieur après avoir repris la course sur tapis la semaine précédente.

Dans une interview au Parisien, Ntamack confiait se sentir prêt à reprendre la compétition dans un peu plus de deux mois. "Je ne me suis jamais fixé de date mais vu comment ça se passe, je pense que je serai prêt fin mars-début avril", a déclaré l’ouvreur au Parisien la semaine dernière. "Les médecins disent que, lorsqu’on approche des huit mois après l’opération, il n’y aucun risque de rechute."

Article original publié sur RMC Sport