Publicité

XV de France: pourquoi Grégory Alldritt a été nommé capitaine à la place de Charles Ollivon

Des surprises en cachaient une autre dans la liste des 34 joueurs retenus par Fabien Galthié pour le tournoi des VI Nations. Derrière les sélections des novices Antoine Gibert, Nolann Le Garrec (Racing 92), Matthias Halagahu (Toulon) ou le troisième Esteban Abadie (Brive), le staff a aussi nommé un nouveau capitaine: Grégory Alldritt (26 ans, 45 sélections). Le Rochelais hérite du brassard en l’absence d’Antoine Dupont, laissé à disposition de l’équipe de France de rugby à 7 pour préparer les JO de Paris 2024 pendant le tournoi. Et c’est tout de même une petite surprise.

Le staff de La Rochelle était dans la confidence

Charles Ollivon, également retenu dans la liste des 34 joueurs pour le tournoi, était l’habituel vice-capitaine des Bleus et apparaissait comme le porteur logique du brassard. Il avait même été nommé capitaine des Bleus par Galthié lors de sa prise de fonction avant de se blesser en juin 2021 et de laisser ses attributions à Dupont qui ne les a plus lâchées depuis, sauf en cas d’absence. Ollivon avait d’ailleurs récupéré la fonction lors du match de poule du dernier Mondial contre l’Italie (60-7), le 6 octobre 2023 quand le Toulousain soignait sa fameuse fracture maxillo-faciale.

Trois mois plus tard, les choses ont changé dans l’esprit de Galthié et de son nouveau staff. Alldritt est l’élu et ce n’est pas un novice dans le genre puisqu'il est déjà capitaine en club. Et s’il s’agit bien d’un choix fort de la part du staff, Alldritt fait partie des leaders du vestiaire et a déjà porté le brassard à plusieurs reprises notamment lors du test-match contre les Fidji en août dernier. La question de son capitanat était sur la table. Selon nos informations, le staff de La Rochelle était même dans la confidence depuis plusieurs semaines.

Surtout, le troisième ligne retrouve la sélection en grande forme et requinqué par une longue coupure salvatrice après le Mondial. En accord avec son club, le joueur avait choisi de différer sa reprise lors d’une pause de deux mois pour recharger les batteries physiques et mentales.

Il a finalement anticipé son retour avec le Stade Rochelais fin décembre alors que son équipe a connu un début de saison en-deça des attentes. Il avait alors vanté les mérites de cette pause pour gommer quelques pépins physiques. Interrogé par RMC Sport sur un possible capitanat avec les Bleus le 10 janvier dernier, il avait assuré ne pas se focaliser sur le sujet: "Je ne me prends pas la tête avec ça. Je suis concentré sur le fait retrouver mon meilleur niveau. Bien sûr, c’est magnifique d’être capitaine de l’équipe de France mais c’est optionnel. On a un sacré groupe de leaders. Qui que ce soit parmi ce groupe, ça tiendrait la route."

Article original publié sur RMC Sport