Publicité

XV de France: un an plus tard, même blessure pour Jelonch

La poisse. Anthony Jelonch devrait de nouveau vivre une longue absence. Soigné sur le terrain puis sorti à la 56e minute du match face aux Anglais de Bath, le 3e ligne toulousain grimaçait au moment de rejoindre le banc. Peut-être que cette mauvaise sensation qu’il venait de ressentir ne lui disait rien de bon. Comme un mauvais souvenir, en remontant moins d’un an auparavant, lorsqu’il avait quitté ses partenaires de l’équipe de France face à l’Ecosse au Stade de France.

Un premier pari gagnant

Sur un plaquage salvateur sur l’Ecossais Van Der Merwe, il avait été victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. C’était fin février 2023, opération à la clé. Mais courant août, il avait gagné son pari de revenir dans la course à la Coupe du monde, qu’il avait finalement disputé avec les Bleus. Six mois, court délai, de détermination et de travail pour se retaper, qui résonnent aujourd’hui en écho. Car à nouveau cinq mois plus tard (et onze mois après l’Ecosse), retour à la case départ.

Selon nos informations, Anthony Jelonch a passé des examens à la clinique Médipôle de Toulouse dimanche soir. Une IRM qui a révélé que l’international (27 ans, 29 sélections) était à nouveau touché au ligament croisé antérieur, mais du genou droit. Rebelotte pour le malheureux troisième ligne, qui ne pourra évidemment pas répondre favorablement à la convocation du sélectionneur Fabien Galthié pour le Tournoi des VI Nations. Forfait, il doit passer des examens complémentaires pour confirmer le diagnostic. Mais sa saison avec le Stade Toulousain semble s’arrêter là.

Article original publié sur RMC Sport