Xavier Niel candidat pour reprendre la fréquence TNT de M6

French businessman and chariman of telecommunications company Iliad Xavier Niel attends a meeting with members of the French community at the French ambassador to Algeria's residence, in Algiers, on August 26, 2022, during a French presidential official visit. - The French president is on a three-day visit to Algeria aimed at mending ties with the former French colony, which this year marks its 60th anniversary of independence. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)
LUDOVIC MARIN / AFP French businessman and chariman of telecommunications company Iliad Xavier Niel attends a meeting with members of the French community at the French ambassador to Algeria's residence, in Algiers, on August 26, 2022, during a French presidential official visit. - The French president is on a three-day visit to Algeria aimed at mending ties with the former French colony, which this year marks its 60th anniversary of independence. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)

MÉDIAS - Milliardaire et patron de presse, Xavier Niel veut désormais une chaîne de télé. L’homme d’affaires postule à la reprise de la fréquence TNT de M6 dans le cadre de son renouvellement conjoint avec celle de TF1, un projet qui pourrait être un ballon d’essai pour des échéances futures.

Selon la liste dévoilée ce lundi 23 janvier par l’Arcom, le régulateur des médias, il y a trois candidats pour la reprise de ces deux canaux.

Les deux premiers sont TF1 et M6, titulaires historiques des fréquences existantes, qui arriveront à échéance le 5 mai. Le troisième est une société de Xavier Niel et le nom de son projet, « SIX », montre qu’il vise la fréquence de M6.

Les auditions des candidats auront lieu le 15 février, pendant une heure trente chacun, a indiqué l’Arcom dans un communiqué.

Huitième fortune de France selon le classement Forbes, Xavier Niel a déposé cette candidature via sa société NJJ Projet 5523. Une candidature qui marque à nouveau son intérêt pour la télévision : il avait déjà tenté de racheter la participation de RTL dans le groupe M6 à deux reprises, en mai 2021 puis en octobre 2022 après l’échec du projet de fusion entre TF1 et M6.

La dernière fois, Xavier Niel avait fait une offre en tandem avec la famille Berlusconi (groupe MediaForEurope). Le propriétaire de M6, le géant allemand des médias Bertelsmann, avait finalement choisi de ne pas vendre.

Objectif 2025 ?

« À défaut d’avoir pu aboutir sur une acquisition, on étudie aujourd’hui avec beaucoup d’attention et d’intérêt l’opportunité d’être candidat à l’attribution de fréquences disponibles en mai », avait déclaré en novembre Maxime Lombardini, vice-président d’Iliad, maison mère de l’opérateur Free détenue par Xavier Niel, lors d’une audition devant l’Arcom. « Un nouvel entrant créera une nouvelle dynamique », avait-il fait valoir.

Xavier Niel est déjà très présent dans les médias : il est actionnaire du groupe Le Monde (Le Monde, Télérama, La Vie, Le Monde diplomatique, Courrier international), du groupe Nice-Matin, de France-Antilles ou de Paris-Turf. Il est aussi l’unique investisseur du nouveau média économique d’investigation en ligne L’Informé, lancé à l’automne 2022.

Il a également cofondé en 2015 Mediawan avec Pierre-Antoine Capton et Matthieu Pigasse. Ce groupe, derrière les succès du film Bac Nord et de la série Dix pour cent, est présent dans la production, la distribution et la diffusion de films, de séries et d’émissions télé (C à vous, C dans l’air notamment).

Mediawan a pris le contrôle en décembre de la société de production Plan B Entertainment, cofondée et présidée par Brad Pitt. Il emploie 1 500 collaborateurs, pour un chiffre d’affaires d’environ un milliard d’euros.

Lancé en décembre par l’Arcom, cet appel à candidatures pour le renouvellement des deux fréquences est le premier depuis 1987, année de la privatisation de TF1 et de l’arrivée de M6 sur le sixième réseau hertzien.

A priori, il semble peu probable que le projet de Xavier Niel soit préféré à un renouvellement de M6, installé de longue date dans le paysage audiovisuel. Mais en manifestant son intérêt, le milliardaire pourrait vouloir se placer pour d’autres renouvellements, prévus en 2025.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi