Xavier Bertrand au congrès LR: Valérie Pécresse salue "une très bonne nouvelle"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Valérie Pécresse, dans l'Yonne ce mardi pour présenter son programme éducatif, a réagi à la décision de Xavier Bertrand de participer au Congrès des Républicains le 4 décembre prochain. - BFMTV
Valérie Pécresse, dans l'Yonne ce mardi pour présenter son programme éducatif, a réagi à la décision de Xavier Bertrand de participer au Congrès des Républicains le 4 décembre prochain. - BFMTV

Elle se dit "très heureuse" ce mardi. Valérie Pécresse, en déplacement dans l'Yonne ce 12 octobre, a réagi à la décision de Xavier Bertrand de finalement participer au congrès des Républicains, prévu pour le 4 décembre et visant à désigner son candidat pour l'élection présidentielle.

"C'est une très bonne nouvelle parce que c'est la garantie pour tous les électeurs de la droite qu'ils auront à la fin un seul et unique candidat ou une seule et unique candidate", s'est réjouie la présidente de la région Île-de-France, qui appelait encore lundi dans le Figaro à une candidature unique à droite "pour gagner".

"C'est effectivement ce que je souhaitais", a poursuivi l'ancienne LR et présidente de Libres!, jugeant qu'"il ne faut jamais avoir peur de la démocratie en politique". Xavier Bertrand avait refusé dans un premier temps de participer à ce congrès organisé par son ancienne famille politique, espérant que les autres prétendants à l'investiture se rallieraient derrière lui.

"Cela permet enfin de commencer une vraie campagne"

Lundi soir, le président de la région des Hauts-de-France a finalement annoncé qu'il se soumettrait au vote des militants LR, expliquant que les Républicains "ont écarté la primaire".

"Cela permet enfin de commencer une vraie campagne sur le fond des sujets", a estimé Valérie Pécresse, qui a présenté ce mardi ses propositions sur l'éducation: "l'école doit être au coeur des débats de la future présidentielle parce que l'école, c'est la fabrique de la France."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles