Publicité

William et Harry en guerre : cette seule personne qui aurait pu réconcilier les deux frères

  • Le fossé se creuse de plus en plus entre les princes William et Harry

  • De nombreuses accusations ont eu raison de la fraternité

  • La princesse Diana aurait été la clé pour démêler la situation

Le fossé entre les Sussex et la famille royale se creuse à mesure que le temps passe. Depuis que le prince Harry et Meghan Markle ont quitté le Royaume-Uni, les choses n’ont pas arrêté de se dégrader. Le fait que le duc et la duchesse de Sussex lancent souvent des pics en direction de la famille royale n’arrange aucunement les choses. Les révélations sur les forums publics, les différentes interviews, les mémoires Spare du prince Harry et la docusérie des Sussex sur Netflix… Tout indique que le problème n’est pas prêt de se régler. L’un des moments chocs étant les révélations du duc de Sussex qui a affirmé que le prince de Galles l’avait agressé physiquement. Cela à cause d’une dispute au sujet de Meghan Markle, 42 ans. Les Sussex avaient également accusé certains membres de la famille royale de racisme. L’ambiance très froide lors des visites du prince Harry au Royaume-Uni en dit long également. Rappelons que le duc de Sussex avait fait le déplacement tout seul pour le couronnement du roi Charles III. Il n’avait passé que 24 ans au pays à cette époque.

‘Harry was in Windsor this morning, Prince William lives in Windsor, and we’ve been told they didn’t contact each other at all so no signs of reconciliation there’@CameronDLWalker (...)

Lire la suite sur Closer

Coupe du monde de rugby : une supportrice irlandaise affirme avoir vécu un supplice en pleine rue
Charlene de Monaco : "C’est la première fois que…", ses confidences sur la rentrée de Jacques et Gabriella
Il enregistre par mégarde sur son téléphone le moment où il ôte la vie au petit-ami de sa mère
Seine-et-Marne : "8 points en une minute", ce policier qui fait des ravages en catimini
Elle teste son corps pour savoir quelle partie contient le plus de bactéries, le résultat la dégoûte