Publicité

Wibra : que sait-on de cette nouvelle enseigne qui rêve d’imiter le succès d’Action en France ?

Un premier magasin du discounter néerlandais doit ouvrir, dans l’année, à Roubaix.

Wibra : que sait-on de cette nouvelle enseigne qui rêve d’imiter le succès d’Action en France ? (Crédit : Getty Images)

Un de plus. Le discounter non alimentaire Wibra, déjà présent aux Pays-Bas et en Belgique, va tenter sa chance en France indiquent le spécialiste de la distribution Olivier Dauvers et le magazine LSA Conso. Son premier magasin va ouvrir avant l’été 2024 (la date précise n’a pas encore été communiquée) à Roubaix, dans le nord de la France. En optant pour cette ancienne cité phare de l’industrie textile, Wibra a choisi une commune proche de la Belgique où elle bénéficie déjà d’une certaine notoriété et d’un réseau logistique.

Made in Pays-Bas, comme Action

Fondé en 1956 aux Pays-Bas, Wibra arrive sur un segment déjà âprement disputé : celui du bazar non alimentaire. Dans ce secteur, son compatriote Action connaît un succès spectaculaire au point de devenir l’enseigne préférée des Français au printemps 2023. Est-ce que Wibra rêve de suivre les traces de son illustre grande soeur ? Outre les Pays-Bas, son pays natal, Wibra est seulement présente en Belgique.

Le détaillant compte actuellement 267 magasins dans ces deux pays et vise 300 ouvertures l’année prochaine. En misant sur la France, le discounter batave espère conquérir un nouveau marché et renforcer sa présence sur le vieux contient. Mais dans le monde du discount, les places sont chères (Noz, Stockomanie…) et certains se sont cassé les dents (Toujust).

Elle a connu un passage très compliqué en 2020

Pour tâter le terrain et se faire connaître auprès du public français, Wibra a lancé un site marchand sur lequel les clients peuvent commander avec un minimum d'achat de 35 euros, hors frais de port. Dans un communiqué relayé par Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution, Wibra vante sa gamme de produits ménagers Dasty devenue "un indispensable du ménage pour nos clients néerlandais et belges". Outre des produits pour faire le ménage, le site épuré propose à ses clients des jouets, des produits pour la maison, des vêtements, des produits électroniques… À première vue, rien de révolutionnaire.

Si la chaîne de magasins Wibra a clôturé l’exercice 2022 avec un chiffre d’affaires de près de 171 millions d’euros, en progression de 32% par rapport à 2021, sa filiale belge a bien failli mettre définitivement la clé sous la porte à cause du Covid. En faillite à l’automne, Wibra redémarre finalement l’activité et parvient à sortir la tête de l’eau.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Action