Washington va rouvrir ses frontières aux voyageurs européens et britanniques vaccinés

·1 min de lecture

Les Etats-Unis vont autoriser l'entrée sur leur territoire aux voyageurs vaccinés contre le Covid-19 en provenance de l'Union européenne et du Royaume-Uni.

Les Etats-Unis vont autoriser l'entrée sur leur territoire aux voyageurs vaccinés contre le Covid-19 en provenance de l'Union européenne et du Royaume-Uni, levant des restrictions mises en place en mars 2020, rapportent lundi CNN et le site Politico. Les médias, qui citent chacun plusieurs sources anonymes au fait du dossier, précisent que l'annonce sera faite lundi. Le Financial Times ajoute que la levée des restrictions sera effective en novembre. Le "travel ban" serait alors resté en vigueur près de 20 mois.

Stavros Lambrinidis, ambassadeur de l'Union européenne aux Etats-Unis, a lui tweeté lundi qu'il "espérait une annonce positive très prochainement" sur le sujet des voyages vers les Etats-Unis.

Les frontières fermées depuis mars 2020

Les frontières américaines sont fermées à des millions de voyageurs internationaux, qu'ils soient testés ou vaccinés, depuis mars 2020, une situation qui a provoqué une impatience croissante chez les Européens notamment, causant des situations personnelles et familiales douloureuses.

L'Union européenne avait certes annoncé le 30 août le retour de restrictions aux voyages non essentiels vers son territoire depuis les Etats-Unis, mais en laissant aux Etats membres la possibilité de lever l'interdiction pour les personnes totalement vaccinées.

L'annonce américaine, si elle était confirmée, interviendrait dans un contexte de très grande tension entre les Etats-Unis et la France, dans une affaire de vente de sous-marins à l'Australie.

Retrouvez cet article sur Paris Match

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles