"WandaVision": "à la fin, tous vos efforts de visionnage seront récompensés"

Jérôme Lachasse
·3 min de lecture
Elizabeth Olsen dans l'épisode 4 de
Elizabeth Olsen dans l'épisode 4 de

Pastiche de sitcoms présentée comme l'œuvre la plus expérimentale de l'univers cinématographique de Marvel (MCU), WandaVision est une boîte à secrets. Chaque épisode recèle son lot de surprises et de twists qui ne cessent, depuis trois semaines, de retourner le cerveau des fans de Marvel.

La dernière révélation en date, qui promet un univers étendu inédit jusqu'à présent, est le résultat de la nouvelle stratégie du studio, qui cherche désormais à surprendre ses fans avec des fictions aux enjeux narratifs plus développés et plus émouvants qu'il y a quelques années.

Mêlant l'esthétique des sitcoms d'antan aux récits épiques et cosmiques de Marvel, WandaVision est une oeuvre à part. On y suit le quotidien en apparence parfait de Wanda et Vision dans une banlieue pavillonnaire américaine.

"Ils sont si secrets chez Marvel"

Rapidement, une série de phénomènes étranges se produit. Le récit se scinde alors en deux, entre ce monde parfait qui serait l'émanation du deuil de Wanda après la mort de Vision dans Infinity War (2018), et le monde réel, où les agents du S.W.O.R.D. mènent l'enquête. Plusieurs personnages du MCU sont de retour pour l'occasion, comme l'agent Jimmy Woo (Randall Park) et la physicienne Darcy (Kat Dennings).

https://www.youtube.com/embed/e41LDVO-Xwg?rel=0

Présente depuis le début des années 2010 dans le MCU, Kat Dennings témoigne de l'évolution de la franchise. Si il y a quelques années il était impossible de connaître le scénario complet des films Marvel, l'ensemble du script de WandaVision était accessible aux acteurs sur le tournage. Une petite révolution:

"J'ai été très surprise de découvrir qu'on aurait accès à tout le script", confirme à BFMTV Kat Dennings, qui a joué aussi dans les deux premiers volets de Thor avec Chris Hemsworth. "J'ai choisi au milieu du tournage de ne pas lire la suite pour être surprise en découvrant le produit final. Je ne voulais pas, aussi, avoir trop de secrets à garder!"

Les secrets de Marvel restent entiers jusqu'à la diffusion des épisodes. Personne n'avait ébruité le twist du dernier épisode. Un exploit de nos jours. "Ils sont si secrets chez Marvel que dès qu'ils vous donnent de nouvelles pages du scénario, ils vous reprennent les anciennes et ils les détruisent! Il ne me reste rien du tournage. Je n'ai aucune trace du scénario chez moi", confie l'actrice.

"C'est la série la plus mystérieuse"

Résultat, les spectateurs ne peuvent pas prévoir ce qui peut se passer dans les prochains épisodes de WandaVision - ce qui est sans doute une des raisons du succès de la série, précise Kat Dennings: "C'est très différent de ce que fait Marvel d'ordinaire, et de ce qu'on a l'habitude de voir: combien de fois dans notre vie de spectateurs avons-nous l'habitude d'être complètement surpris par une série, de découvrir de nouvelles choses sans savoir qu'elles vont se produire?"

C'est devenu la marque de fabrique de Disney+ depuis The Mandalorian. La série dérivée de Star Wars a surpris à deux reprises les fans de la saga intergalactique avec "Baby Yoda" puis [attention spoiler] le retour de Mark Hamill en Luke Skywalker dans le dernier épisode de la saison 2 en décembre. Deux moments qui ont plus séduit les fans de la licence que l'ensemble de la dernière trilogie.

Selon ses stars, WandaVision réserve des surprises identiques dans les prochaines semaines: "C'est la série la plus mystérieuse, avec la meilleure récompense à la fin", assure Kat Dennings. "Si vous ne comprenez pas tout en la regardant, ce n'est pas grave: à la fin, tous vos efforts de visionnage seront récompensés."

Réponse donc à la fin du mois, avant de pouvoir découvrir, à partir du 19 mars, toujours sur Disney+, la série Falcon et le Soldat de l’Hiver, qui devrait suivre le même modus operandi en explorant les conséquences des événements d'Avengers Endgame sur les coéquipiers de Captain America.

Article original publié sur BFMTV.com