Wall Street marque une pause avec les valeurs bancaires

par Yashaswini Swamynathan et Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en baisse jeudi, dans le sillage du secteur financier et de valeurs telles que Caterpillar, au lendemain d'une séance qui a vu pour la première fois le Dow Jones franchir la barre des 21.000 points.

Les trois grands indices ont réalisé mercredi leur meilleure performance journalière depuis l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis le 8 novembre. Les investisseurs ont salué hier le discours plus tempéré tenu par Trump devant le Congrès mardi, tandis que les banques ont été dopées par la possibilité d'une hausse des taux d'intérêt.

L'indice Dow Jones a cédé 112,58 points à 21.002,97 points. Le S&P-500 a perdu 14,04 points (0,59%) à 2.381,92 points. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 42,81 points (0,73%) à 5.861,22 points.

"Je n'y vois guère autre chose qu'un marché qui s'accorde une pause", a dit Paul Nolte (Kingsview Asset Management), à propos du coup d'arrêt de ce jeudi.

"Les investisseurs se disent qu'on a bien monté depuis l'élection et il est évident que ça ne peut pas durer; on procède à des rotations en faveur des compartiments du marché restés à la traîne".

Le prochain grand rendez-vous du marché sera la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale des 14 et 15 mars. Mais avant cela, sa présidente Janet Yellen s'exprimera vendredi, et la statistique de l'emploi de février paraîtra le vendredi suivant.

Bon nombre des responsables de la banque centrale ont laissé entendre qu'une hausse des taux devenait de plus en plus vraisemblable à mesure que l'économie se renforçait.

Le marché évalue à 74% la probabilité d'un tour de vis monétaire ce mois-ci contre 30% à peu près en début de semaine, selon des données Thomson Reuters.

L'indice des bancaires a perdu 1,47%, plus forte perte sectorielle de la journée. Dans ce compartiment, American Express laisse 2,22% et JPMorgan Chase 1,56%, respectivement deuxième et troisième plus fortes pertes du Dow.

Vedette du jour, Snap, le propriétaire de la messagerie Snapchat, a vu son action s'envoler de 44% à 24,48 dollars pour sa première journée de cotation.

Caterpillar a chuté de 4,3%, plus forte perte du Dow, en raison de perquisitions dans ses bureaux de Peoria (Illinois), où se trouve le siège social du groupe d'engins de terrassement et de génie civil.



(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages