Wall Street clôture en hausse grâce à l'emploi US

WALL STREET FINIT EN HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse vendredi à l'issue d'une semaine en dents de scie, grâce à de bons chiffres de l'emploi aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones a gagné 337,27 points (+1,22%) à 28 015,06.

Le S&P-500, plus large, a pris 28,48 points, soit 0,91%, à 3 145,91.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 85,83 points (1,00%) à 8 656,53 points.

Au terme d'une semaine chahutée par des informations contradictoires sur le front du commerce et des statistiques macro-économiques mitigées, seul le S&P-500 finit la semaine en hausse (+0,16%), le Dow et le Nasdaq baissant de 0,1%.

Au nombre de 266.000 en novembre, les créations d'emplois aux Etats-Unis ont enregistré leur plus forte augmentation depuis 10 mois. Les chiffres de septembre et d'octobre ont en outre été révisés à la hausse et le taux de chômage a légèrement reculé, à 3,5%.

"Le rapport sur l'emploi contribue certainement à l'idée que l'économie américaine se porte mieux que la plupart des gens ne pensaient," relève Michael Arone, chef de la stratégie d'investissement chez State Street Global Advisors à Boston.

"Cela devrait continuer à soutenir la consommation des ménages et sa contribution à la croissance, non seulement cette année mais l'année prochaine également."

Sur le dossier commercial, le conseiller économique de la Maison blanche Larry Kudlow a évoqué des "discussions constructives, quasi quotidiennes" entre les Etats-Unis et la Chine. Le ministère chinois des Finances a parallèlement annoncé que Pékin allait renoncer à des droits de douane sur certaines livraisons de soja et de viande de porc importés des Etats-Unis.

Aux valeurs, le distributeur de cosmétiques Ulta Beauty a bondi de 11,1%, affichant la plus forte hausse du S&P 500, après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Tesla a gagné 1,7%, bénéficiant de l'inscription par le ministère de l'Industrie chinois du Model 3 sur la liste des véhicules éligibles aux aides publiques au développement des nouvelles énergies, ce qui devrait favoriser l'implantation du groupe sur le premier marché automobile mondial.



(Stephen Culp, version française Jean-Stéphane Brosse)