"Vue à couper le souffle" : Didier et Claude Deschamps, détails sur les deux maisons paradisiaques du couple

"Vue à couper le souffle" : Didier et Claude Deschamps, détails sur les deux maisons paradisiaques du couple - BestImage, Bruno Bebert
"Vue à couper le souffle" : Didier et Claude Deschamps, détails sur les deux maisons paradisiaques du couple - BestImage, Bruno Bebert

Alors qu'il est touché de plein fouet par la crise qui touche la fédération de football actuellement, Didier Deschamps sait qu'il peut compter sur sa femme Claude. Le couple peut d'ailleurs profiter de ses deux superbes propriétés pour se ressourcer, comme on l'apprend dans le dernier numéro de "Gala".

Didier Deschamps a certainement dû grincer des dents lorsqu'il a entendu l'interview du président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, le 8 janvier dernier sur les ondes de RMC. L'homme de 81 ans a eu des propos très controversés à l'encontre de Zinedine Zidane, déclenchant une vague de critiques de la part de la presse et du monde du football. Des critiques qui, par la bande, ont également visé le sélectionneur des Bleus, reconduit dans son poste jusqu'en 2026. Si Daniel Riolo n'a pas été tendre avec le natif de Bayonne de 54 ans, il n'est pas le seul puisque même d'anciens champions du monde de 98, à l'image de Christophe Dugarry, pas tendre avec son ex coéquipier.

De son côté, Didier Deschamps, qui était au côté de Brigitte Macron pour le lancement de l'opération Pièces jaunes à Nice, a préféré ne pas commenter l'affaire qui touche la fédération. Attaqué de toutes parts, il préfère ne rien dire pour le moment. Une période difficile, mais pendant laquelle il sait qu'il peut compter sur la présence de sa femme Claude, avec qui il est marié depuis plus de trente ans. Le couple réside une partie de l'année à Cap-d'Ail (Alpes-Maritimes), une commune située à quelques encablures de Monaco et dans laquelle le sélectionneur des Bleus possède une "grande villa avec piscine et court de tennis", comme nous l'apprend Gala, dans son édition du 12 janvier.