Publicité

On a vu la tornade Shay en concert à l'Olympia : notre avis !

Capture YouTube
Capture YouTube

Crédits photo : Capture YouTubeC'était un jour important pour Shay comme pour ses fans. Ancienne protégée de Booba, la rappeuse belge s'est bâtie une sacrée communauté de fans depuis ses débuts en 2011. Chose étrange, elle n'avait jamais donné de vrai concert à Paris alors qu'elle affole les compteurs des plateformes de streaming et enchaîne les succès depuis plusieurs années déjà. Ainsi, quand Shay a annoncé par surprise un concert à l'Olympia, les places se sont vendues en moins de 10 minutes. Les fans s'insurgeaient d'ailleurs sur les réseaux sociaux qu'elle aurait pu aisément remplir le Zénith, voire même l'Accor Arena. Mais un peu de patience, puisque son show à l'Olympia est décrit comme "l'acte 1" d'une « trilogie de performances » à venir. Il est donc à peine plus de 21 heures vendredi soir quand Shay débarque sur la scène que son grand-père Tabu Ley Rochereau fut le premier artiste africain à avoir foulé. Le triomphe est total dès qu'un projecteur éblouit l'artiste, juchée en haut d'un escalier.

Avalanche de tubes, l'Olympia tremble


En tenue de cuir ultra sexy, telle Trinity dans "Matrix", lunettes de soleil sur le nez, Shay - comme venue tout droit des enfers - entonne "Partie hier", titre d'ouverture sous forme de bilan de son dernier album "Pourvu qu'il pleuve", entourée de flammes. Les fans exultent et scandent déjà toutes les paroles. La ferveur ne redescendra pas une seconde durant ce show d'1h15, mené d'une main de maître par Shay. Après cette intro en douceur, l'artiste frappe fort en dégainant "Jolie", qui ouvrait son deuxième disque "Anti...

Cliquez ici pour voir la suite


A lire aussi :

Shay : le prix des places de son concert !
Ce tube de Shay était destiné à Rihanna !
Shay s'exprime sur l'échec de "DA"