Vu du Royaume-Uni. Islamisme : le silence assourdissant des alliés de la France

The Spectator (Londres)
·1 min de lecture

Cet hebdomadaire conservateur salue la volonté d’Emmanuel Macron de défendre les valeurs de la République. Mais dans cette lutte, le président est “honteusement” lâché par ses homologues européens.

Macron, seul”. En une de son édition du 14 novembre, l’hebdomadaire britannique The Spectator revisite La Liberté guidant le peuple. Mais dans la version 2020 du célèbre tableau d’Eugène Delacroix, le président français ne guide pas grand monde, regrette l’essayiste conservateur Douglas Murray dans les colonnes du magazine britannique. En pleine lutte contre l’islamisme radical et pour les valeurs de la République, le chef de l’État se retrouve bien seul. Angela Merkel et Boris Johnson, en arrière-plan de l’illustration, préfèrent regarder ailleurs. “S’il s’est déjà attiré les foudres d’une grande partie du prétendu monde musulman”, notamment du président turc Recep Tayyip Erdogan, “c’est le silence des pays européens qui est le plus frappant”.

À lire aussi: Vu d’Europe. Contre l’islamisme radical, la France doit être soutenue sans réserve

Dans le sillage des attentats de Conflans-Sainte-Honorine et de Nice, le locataire de l’Élysée semble sérieusement vouloir défendre les valeurs de la République,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :