Publicité

On a vu Mika en concert à l'Accor Arena de Paris : notre avis !

Bestimage
Bestimage

Crédits photo : BestimageHier soir, Mika retrouvait l'Accor Arena de Paris, quatre ans après son dernier concert dans cette arène idéale pour les shows grandioses. Ça tombe bien ! Dans le cadre de sa tournée "Apocalypse Tour", pour présenter en live les chansons de son dernier album en français "Que la tête fleurisse toujours", le chanteur a donc posé ses valises dans une salle pleine à craquer, prêt à faire exploser les couleurs et les bonnes ondes, comme à son habitude. Il est à peine plus de 20h30 quand les lumières s'éteignent, qu'une musique inquiétante résonne et que deux yeux flippants transpercent la fosse grâce à deux projecteurs. L'énorme rideau s'ouvre et une cage lumineuse trône alors au milieu de la scène. En costume rouge, des ailes dans le dos, Mika brouille les pistes entre ange et démon avant de faire bondir la foule avec sa chanson "Bougez", inaudible sur disque mais taillée pour ouvrir un spectacle avec ferveur, il faut l'avouer !

Une deuxième partie ravageuse


Avec sa fougue légendaire, Mika se donne sans compter alors qu'il se libère sous les éclairs et que ses quatre musiciens donnent le rythme avec des accords on ne peut plus électriques ! Avec cette entrée en matière assez dingue, le show promet donc d'être décoiffant. Mais la tension retombe avec "Apocalypse Calypso", "Talk About You" ou "Sweetie banana", pas vraiment injectés de la même énergie. Pourtant, face à ses 16.000 spectateurs, dont « les enfants terribles de la fosse », l'artiste malicieux s'amuse, danse comme un fou en faisant fi du jugement, nous propose même de chanter avec nos fesses, et prouve au passage que sa réputation de showman n'est pas une légende. « Dehors...

Cliquez ici pour voir la suite