Vu de l’étranger. La France plonge dans un deuxième confinement

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Ce mercredi 28 octobre, Emmanuel Macron a annoncé le reconfinement du pays jusqu’au 1er décembre au moins. Néanmoins, les crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts.

C’est l’annonce que tout le monde attendait, celle qui était la plus redoutée aussi. Ce mercredi 28 octobre, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé dans une allocution télévisée le reconfinement du pays, qui sera effectif à partir du vendredi 30 octobre.

Ce nouveau confinement, souligne The Guardian, “ressemblera à celui de huit semaines que la France a affronté pendant ce printemps”. En effet, pointe le quotidien britannique :

Les attestations seront à nouveau nécessaires pour sortir de chez soi et se déplacer d’une région à l’autre ne sera plus possible [à l’exception du retour de vacances]. Les citoyens pourront aller à l’extérieur seulement pour acheter des biens essentiels, aller chez le médecin ou pour faire de l’exercice pendant une heure.”

À lire aussi: Vu de l’étranger. Vers un nouveau confinement en France ?

Néanmoins, et c’est une différence de taille par rapport au printemps, “les écoles resteront ouvertes, à l’exception des universités qui devront faire cours à distance”, détaille le Guardian. Quant au télétravail, il sera généralisé à nouveau pour toutes les entreprises qui le peuvent.

Emmanuel Macron a néanmoins voulu protéger également l’économie. C’est pourquoi, précise le quotidien italien La Repubblica, “certaines services publics pourront rester ouverts” et des aides, notamment pour les petites et moyennes entreprises et les indépendants, seront mises en place et le chômage

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :