Vu d’Italie. Sibeth Ndiaye, la porte-parole dont les gaffes embarrassent Macron

Il Foglio (Milan)
·1 min de lecture

Selon le quotidien italien Il Foglio, cette proche du président français aurait enchaîné les gaffes depuis le début de la pandémie. Tant et si bien que certains à l’intérieur de La République en Marche souhaiteraient s’en débarrasser.

Il y a eu d’abord des déclarations mal digérées par certains de l’autre côté des Alpes. Le mercredi 11 mars, comme le rappelle le quotidien milanais Il Foglio, alors que la crise du coronavirus ne cesse de prendre de l’ampleur en Italie, Sibeth Ndiaye affirme :

L’Italie a pris des mesures, je pense notamment aux contrôles de température à l’arrivée de vols en provenance de zones à risque, qui n’ont pas permis d’enrayer l’épidémie. Nous n’avions pas pris ce type de mesures.”

Une déclaration perçue par certains comme une attaque envers la politique italienne, très inappropriée dans un moment délicat.

À lire aussi: Vu de l’étranger. Le style Sibeth Ndiaye, selon le “New York Times”

Puis, “le 25 mars”, poursuit le journal conservateur, “pour justifier l’appel du ministre des politiques agricoles Didier Guillaume”, qui avait invité les Français au chômage technique à “rejoindre la grande armée de l’agriculture française”, “la porte-parole du gouvernement a affirmé que le gouvernement n’entendait pas par là ‘demander à un enseignant qui aujourd’hui ne travaille pas de traverser toute la France pour aller récolter des fraises

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :
Vu d’Allemagne. La France va-t-elle appeler l’armée allemande à la rescousse ?
Vu de l’étranger. Et pendant ce temps, Macron s’attaque à la sacro-sainte semaine de 35 heures
Vu de l’étranger. Macron organise la guerre sanitaire en France