Vu d’Italie. Avec son nouveau parti, Philippe travaille pour Macron... et pour 2027

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Samedi 9 octobre, l’ancien Premier ministre va inaugurer un nouveau parti. Si celui-ci devrait s’allier à LREM pour aider Macron à s’assurer une majorité lors des législatives de 2022, certains cadres du parti du président craignent qu’Édouard Philippe ne cherche en réalité à gagner en visibilité.

“Mon objectif est que ce parti concoure à la construction d’une offre politique nouvelle, rassemblant celles et ceux qui partagent l’ambition de raffermir la puissance de la France, la cohésion de notre société et la compétitivité de notre économie.”

Les objectifs affichés par Édouard Philippe sur sa page Facebook lorsqu’il parle de son nouveau parti sont on ne peut plus vagues et consensuels. Le programme de l’ancien Premier ministre n’est pas encore détaillé, mais peu importe puisque, comme l’explique Il Foglio, si l’actuel maire du Havre se jette à nouveau dans l’arène nationale, ce n’est pas pour gouverner lui-même, mais plutôt pour aider son ancien employeur.

À lire aussi: Vu de Suisse. Édouard Philippe, l’homme qui fait trembler Macron

“Samedi 9 octobre, au Havre, Édouard Philippe va lancer son nouveau parti avec deux objectifs bien précis, détaille le quotidien italien. D’un côté, tenter d’élargir la majorité parlementaire macroniste en présentant aux législatives de 2022 des figures sorties des rangs des conservateurs ; de l’autre, capter ces électeurs de droite indécis. Des personnes qui considèrent Xavier Bertrand et Valérie Pécresse seulement comme deux bons administrateurs et qui sont allergiques au nationalisme identitaire de Zemmour.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles