Vu d’Allemagne. Face au Covid-19, le vélo protège doublement

Der Spiegel (Hambourg)
1 / 2

Vu d’Allemagne. Face au Covid-19, le vélo protège doublement

En France, les autorités limitent les sorties à 2 kilomètres du domicile maximum. En Allemagne, en revanche, l’usage de la bicyclette est recommandé par le ministre de la Santé, Jens Spahn (CDU). Der Spiegel décrit les avantages de cette activité en temps de pandémie.  

Hormis dans quelques communes de Bavière, l’Allemagne n’a pas décrété de confinement dans le pays à ce jour. En période de “distanciation sociale”, l’utilisation du vélo est préférable aux transports en commun, note Der Spiegel, parce que “non seulement le cycliste prend automatiquement ses distances par rapport aux autres, mais il a aussi un risque plus réduit d’être contaminé par un contact avec les surfaces [d’objets divers]”. Le magazine de Hambourg se réfère aux explications divulguées par Gerd Antes, ancien directeur du Centre Cochrane de la clinique universitaire de Fribourg-en-Brisgau, et par le pneumologue d’Ulm Michael Barczok, représentant de sa fédération professionnelle. Pour Gerd Antes, la petite reine est une “protection individuelle parfaite”.

Respirez, oxygénez vos poumons !

Le deuxième avantage de la bicyclette est son effet sur l’appareil respiratoire. Pour les personnes souffrant déjà d’une pathologie comme l’hypertension ou le diabète, la pratique du deux-roues permet de minimiser les effets du Covid-19 : “Qui fait du vélo régulièrement, même à un petit rythme, baisse sa tension [un bon

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :
Décryptage. L’ibuprofène est-il dangereux en cas de Covid-19 ?
Crise. Pays-Bas : épuisé, le ministre des Soins médicaux s’évanouit au Parlement, puis démissionne
Le dessin du jour. Le sport italien plombé par le coronavirus