Vu d’Algérie. Les propos de Macron plongent Paris et Alger dans une crise ouverte

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alger a protesté samedi 2 octobre contre une “ingérence inadmissible dans ses affaires intérieures”, rappelé son ambassadeur à Paris “pour consultations” et interdit dimanche 3 octobre le survol de son territoire aux avions militaires français. L’objet de ce courroux algérien, selon le quotidien Liberté : des propos tenus par le président français Emmanuel Macron jeudi 30 septembre.

C’est une sortie médiatique pour le moins inattendue à laquelle s’est livré jeudi 30 septembre le président français, Emmanuel Macron, qui a tenu des propos tellement graves sur l’Algérie qu’ils n’ont pas laissé indifférent le gouvernement algérien. Ce dernier a, dans la journée [du 2 octobre], rappelé “pour consultations” l’ambassadeur à Paris, Mohamed-Antar Daoud.

S’exprimant devant une assistance composée de jeunes petits-enfants de pieds-noirs, de harkis, de juifs et même d’anciens membres du FLN, mais également d’un journaliste du quotidien Le Monde [Courrier International fait partie du groupe Le Monde] qui a fait un récit de cette rencontre, Emmanuel Macron a qualifié le pouvoir algérien de “système politique fatigué” qui “est fragilisé par le Hirak”. Le président français, qui s’est montré loquace à l’occasion, n’a pas mis de gants pour affirmer que “le système politico-militaire algérien s’est construit sur la rente mémorielle”.

À lire aussi: Vu d’Algérie. Le “geste fort” adressé par Macron aux harkis

Emmanuel Macron s’en est pris au système politique algérien qu’il dit distinguer du reste de la société algérienne :

Je ne parle pas de la société algérienne dans ses profondeurs, mais du système politico-militaire qui s’est construit sur […] (la) rente mémorielle. On voit que le système algérien est fatigué, le Hirak l’a fragilisé.”

Dans la

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles