Vu des États-Unis. Pékin 2022, les JO de la Chine toute-puissante

·1 min de lecture

Le 4 février prochain, quatorze ans après les Jeux d’été de Pékin de 2008, la capitale chinoise va à nouveau accueillir des compétitions olympiques. Entre ces deux manifestations, la Chine a perdu tout complexe dans le concert des grandes puissances, observe Bloomberg Businessweek.

Lorsque la Chine est devenue l’hôte des Jeux olympiques d’été en 2008, il s’agissait pour le pays de “prouver qu’il pouvait tenir son rang parmi les grandes puissances”. Mais, le 4 février prochain, le lancement des Jeux olympiques d’hiver de Pékin 2022 montrera au monde “une Chine bien différente”, assure Bloomberg Businessweek.

En une de son édition du 24 janvier, le magazine économique américain souligne la toute-puissance du géant asiatique en plaçant le président Xi Jinping sur la première marche d’un podium olympique, devançant ses adversaires américain et allemand.

À lire aussi: Prudence. Athlètes et journalistes incités à laisser leur smartphone à la maison pendant les JO de Pékin

En 2008, la Chine venait de “dépasser l’Allemagne” comme troisième économie mondiale, rappelle Bloomberg Businessweek :

Son PIB était moindre que celui du Japon et représentait le tiers de celui des États-Unis. Aujourd’hui, il est trois fois plus important que celui du Japon et se rapproche progressivement de la première place.”

“Une grande puissance, que ça vous plaise ou non”

Selon des prévisions de Bloomberg Economics, la Chine pourrait dépasser les États-Unis comme première puissance économique mondiale dès 2031. Et, d’après Xu Guoqi, professeur d’histoire à

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles