Publicité

Pas vu à la télé ! Patrick (Pékin Express 2024) renversé par un scooter, sa petite-fille Myriam "énervée" contre lui

L'aventure "Pékin Express" n'aura pas été de tout repos pour Patrick et Myriam. Alors qu'ils ont déclaré forfait dans le dernier épisode, le grand-père et sa petite-fille ont accordé une interview à "Télé-Loisirs", dans laquelle ils racontent l'accident dont a été victime Patrick.

Jeudi 14 mars était diffusé un nouvel épisode de Pékin Express : Sur les traces du tigre d'or sur M6. Et Stéphane Rotenberg n'a pas eu à prononcer d'élimination étant donné qu'un binôme a décidé d'abandonner. Il s'agit de Patrick et Myriam. La raison ? Une blessure survenue un peu plus tôt dans l'aventure et qui a handicapé Myriam. Jugeant ne pas être suffisamment en état pour poursuivre la compétition, la jeune femme a donc préféré se retirer à son grand regret, et celui de son papy Patrick.

Myriam et Patrick peuvent néanmoins être fiers de leurs parcours, d'autant plus qu'ils ont connu plusieurs mésaventures. L'une d'entre elle n'a d'ailleurs pas été montrée à l'antenne comme Myriam l'a révélé lors d'une interview pour Télé-Loisirs parue ce vendredi. Pourtant, il s'agissait d'un accident dont a été victime Patrick en Indonésie, où la circulation était très agitée. "Avec les deux roues qu'il y avait, c'était affolant au niveau de la vitesse. Cela arrivait souvent que l'on ne fasse pas gaffe", s'est-elle souvenue. Et de rapporter : "Moi, je faisais très attention, papy beaucoup moins, à tel point qu'à un moment, il s'est fait renverser par un scooter et je me suis un peu énervée après lui." Et pour elle de justifier ses réactions impulsives : "Les trois quarts du temps que je crie sur papy, c'est parce qu'il ne fait pas attention. Et en plus, il faut savoir que papy est sourd, il porte des appareils...

Lire la suite


À lire aussi

Karine Le Marchand réagit à l'arrestation et garde à vue de sa fille Alya (21 ans) : "A bon entendeur..."
Disparition de Mélodie à Marseille : son corps a été retrouvé, un homme en garde à vue a avoué le meurtre
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie