Publicité

"Une vraie 'vie de merde'" : les confidences très rudes de Vincent Lagaf sur sa mère biologique et ses parents adoptifs

Il aura fallu attendre 50 ans pour que Vincent Lagaf ne révèle son prénom de naissance : Franck. Abandonné par sa mère, l'animateur s'était ensuite fait appeler Vincent Rouil. Une nouvelle identité qui lui a collé à la peau lorsqu'un un ingénieur chimiste et sa femme l'ont recueilli après un an et demi à l'Assistance publique. Malgré tout, l'animateur a tenu à remonter la trace de sa mère biologique des années plus tard. "J'avais besoin de savoir un peu quel était le sang qui me coulait dans les veines. Je voulais savoir pourquoi j'ai atterri à l'assistance publique", expliquait le trublion de TF1 en 2016 dans les colonnes de Paris Match. La rencontre avait finalement eu lieu...

Vincent Lagaf raconte cette séquences en détail dans ses mémoires, Je m'appelais Franck, à paraître le 23 mars prochain. "Oui, Lucienne. Je ne l''ai revue q'une seule fois, et elle m'a parlé six heures durant, explique celui-ci en interview avec Télé 7 Jours. Elle était très fière de moi, mais elle a eu une vraie 'vide de merde'". S'il n'a jamais manqué de quoi que ce soit dans son foyer d'accueil, Vincent Lagaf n'a pas non plus que des mots tendres pour ses parents adoptifs. "C'est sans doute méchant ce que je vais dire, mais c'est ce que je ressens : mes parents voulaient être comme tout le monde, un couple avec un garçon et une fille." En plus de Vincent Lagaf, le couple avait ainsi (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Autant fermer sa gueule" : Jean Dujardin excédé par les critiques sur ses récentes déclarations
"C'est une phrase de trou du c**" : Kelly Vedovelli dézingue Bernard de la Villardière dans TPMP
"J'espère que la justice…" : Muriel Robin sort pour la première fois du silence sur l'affaire Palmade
Vincent Cassel : ses confidences sur son rôle de père et ce qu'il souhaite transmettre à ses filles
Affaire Patrick Poivre d'Arvor : réinterrogée, Claire Chazal botte en touche