Publicité

Est-il vrai que les batteries de MG ont 0% de dégradation ?

Jusqu’à un million de kilomètres ?

Dans l'univers des véhicules électriques, les mystères entourant la longévité des batteries continuent de susciter des interrogations profondes. MG, se positionnant comme un acteur clé à la pointe de l'innovation, a récemment levé le voile sur des détails intrigants concernant la pérennité de ses batteries électriques, créant ainsi une onde d'enthousiasme au cœur de l'industrie automobile.
Au centre de ces préoccupations se trouve le défi persistant des batteries qui alimentent la révolution électrique. Au-delà des répercussions environnementales liées à l'extraction des matériaux, le cycle de vie des batteries demeure une question cruciale. Alors que de nombreux constructeurs affirment une dégradation limitée, souvent inférieure à 30 % sur une décennie, MG va au-delà des normes en mettant en avant la durabilité exceptionnelle de ses batteries, garantissant leur performance jusqu'à un million de kilomètres !
Contrairement à la tendance consistant à externaliser la production des batteries, MG a établi des alliances stratégiques avec des géants tels que SAIC et CATL. Cette coopération fructueuse, initiée en 2017, a donné naissance à une usine dédiée à la fabrication de batteries haut de gamme, couvrant l'intégralité du processus, de la conception des cellules au recyclage.

Quel est le secret ?

Les batteries de CATL, fièrement intégrées aux modèles MG, se distinguent par leur capacité de charge rapide, leur densité énergétique élevée, et par conséquent, leur longévité. Les tests rigoureux effectués sur le SUV compact électrique de MG, le ZS EV, ont révélé une absence totale de dégradation, même après avoir...Lire la suite sur Autoplus