Publicité

"La voyante est un peu gênée" : ces mots crus que Jean-Pierre Pernaut a fait parvenir à Nathalie Marquay

Le 2 mars 2022, Nathalie Marquay a malheureusement perdu son mari. En effet, Jean-Pierre Pernaut est mort à l'âge de 71 ans ce jour-là. Décédé des suites d'un cancer du poumon, le journaliste était le père de quatre enfants, dont deux issus de son mariage avec l'ancienne Miss France (Tom et Lou Pernaut, ndlr). Au cours de sa vie, Jean-Pierre Pernaut a présenté le JT de 13h de TF1 durant plus de 30 ans. Après une première union avec la mère de ses deux premiers enfants, l'animateur avait fait la connaissance de Nathalie Marquay lors de l'élection de Miss France 2002. Très affectée par la disparition de son mari, celle qu'il fut élue Miss France en 1987 lui rend régulièrement hommage. Lors de ses récents passages à la télévision, Nathalie Marquay a toujours affirmé qu'elle reçoit régulièrement des signes de Jean-Pierre Pernaut. Un sujet que l'ancienne reine de beauté a également évoqué dans son livre baptisé Un signe de toi. Publié aux Editions Trédaniel le jeudi 4 janvier 2024, cet ouvrage comporte notamment la retranscription d'un échange entre Nathalie Marquay et une voyante. La veuve de Jean-Pierre Pernaut avait consulté cette dernière lors de sa participation à un salon du livre à Lille. Peu avant, l'ancienne Miss France avait rêvé de son défunt mari. En fait, elle se trouvait en voiture à ses côtés. Afin de comprendre la signification de ce rêve, Nathalie Marquay a consulté cette voyante sur les conseils d'un homme.

"Je sens (...)

Lire la suite sur Closer

Mika "pas maigre, mince" : ce régime très particulier qu’il suit au quotidien
Disparition de Lina dans le Bas-Rhin : cet acte malveillant dont elle a été victime qui a sans doute pesé dans l’affaire
Quel est le meilleur régime pour le signe des Poissons ?
Romain Ntamack bientôt papa : la convalescence de la star du XV de France a été fructueuse
Disparition de Lina dans le Bas-Rhin : "Jamais…", la cousine de son ex décédé brutalement sort du silence