Publicité

Quand l'opéra nous emmène dans la lune, loin d'une Terre irrespirable.

«Le voyage dans la lune» de Jacques Offenbach, à l'Opéra comique   - Credit:Stefan Brion
«Le voyage dans la lune» de Jacques Offenbach, à l'Opéra comique - Credit:Stefan Brion

C'est l'histoire d'une jeunesse qui n'en peut plus de l'ordre établi, de ce vieux roi Vlan qui s'accroche au pouvoir, d'une Terre devenue irrespirable. Vers où se tourner ? Vers la lune, bien sûr ! Le virtuose Laurent Pellytout juste sorti de sa merveilleuse Périchole au Théâtre des Champs-Élysées – nous offre une gourmandise pour l'hiver, ce Voyage dans la lune, de son compositeur fétiche, Jacques Offenbach. Le spectacle, conçu en 2020, avait été maintes fois repoussé pour cause de Covid-19 mais avait fait l'objet d'une captation par France Télévisions. L'opéra se donne jusqu'au 3 février salle Favart, devant de vrais spectateurs : « Un ingrédient indispensable, précise le metteur en scène, car chez Offenbach il y a toujours un va-et-vient avec la salle, l'œuvre s'anime au contact du public. »

Le Point : Pourquoi cette œuvre d'Offenbach est-elle si peu donnée ?

Laurent Pelly : Même en sortant des œuvres les plus fameuses, il y a un large choix chez Offenbach puisqu'il a écrit environ 75 opéras ! Dans ce cas précis, j'ai avant tout répondu présent à la proposition d'Olivier Mantei et de Sarah Koné de créer une production pour les jeunes de la Maîtrise populaire de l'Opéra-Comique. C'est une troupe d'enfants et d'adolescents qui viennent de milieux très éloignés de la musique et qui reçoivent une formation d'excellence. Leur offrir une vraie production lyrique me plaisait énormément ainsi que travailler avec eux, qui ont un tel enthousiasme et une telle fr [...] Lire la suite