Publicité

"Je voulais que l’OM gagne le championnat ", Sampaoli explique les raisons de son départ

"Je voulais que l’OM gagne le championnat ", Sampaoli explique les raisons de son départ

Jorge Sampaoli avait de l’ambition pour l’OM. Beaucoup. Et c’est ce qui a provoqué son départ du club en juillet 2022, comme il l’explique dans une interview à L’Equipe, ce mercredi. Nommé sur le banc marseillais en mars 2021 dans un club alors en pleine crise après le départ d’André Villas-Boas et l’attaque de la Commanderie, l’Argentin a quitté ses fonctions seize mois plus tard après une deuxième place en L1 et une élimination en demi-finale de la Conference League. Mais lui visait plus haut.

L'arrivée de Ribalta l'a convaincu de partir

"En mars 2021, je suis arrivé au club dans un climat de crise, avec La Commanderie incendiée, un entraîneur parti, une onzième place en championnat", resitue-t-il. "Nous avons fait le premier pas, nous avons qualifié l'OM en Ligue Europa, puis nous avons terminé vice-champions derrière Paris. Pour moi, le projet d'après devait être beaucoup plus ambitieux. Je voulais que Marseille gagne le championnat."

S’il dément avoir voulu recruter des stars comme Antoine Griezmann, il regrette un décalage entre ses ambitions et celles des dirigeants. "Je ne voulais pas retrouver le banc pour être à nouveau le vice-champion du PSG, mon niveau de motivation n'est pas celui-là", ajoute-t-il. "Jouer pour être deuxième, cela me frustre, et c'est peut-être inaccessible, mais je voulais viser plus haut. Je veux gagner une Coupe d'Europe, gagner des titres."

Le changement de directeur sportif avec l’arrivée de Javier Ribalta en juin 2022 a renforcé son impression que le projet changeait. "Et comme j'avais beaucoup d'affection et de reconnaissance pour le club, le président, le propriétaire aussi, j'ai préféré partir", ajoute-t-il. "Je me connais, je suis un obsessionnel et j'aurais été davantage frustré qu'heureux."

Selon lui, Marseille aurait pu lutter face aux hors normes du PSG par la créativité dans le recrutement. "Quand j'ai vu le nouveau directeur sportif (Ribalta) préférait un autre type de joueurs... Je ne voulais pas de conflit et j'ai dit: ‘'Merci pour tout, mais je préfère m'en aller’.''

Article original publié sur RMC Sport