Filière betterave : le Sénat autorise le retour des néonicotinoïdes

Source AFP
·1 min de lecture
Déjà voté en première lecture par l'Assemblée nationale, le texte avait été adopté par les sénateurs en commission.
Déjà voté en première lecture par l'Assemblée nationale, le texte avait été adopté par les sénateurs en commission.

Déjà voté en première lecture par l'Assemblée, le texte avait été adopté par les sénateurs en commission, malgré l'opposition résolue des élus EELV.

Le Sénat, à majorité de droite, a donné son aval dans la nuit de mardi à mercredi au projet de loi permettant le retour des néonicotinoïdes tueurs d'abeilles pour sauver la filière betteravière, au terme d'un débat parfois tendu avec la gauche et après un incident de vote. Il a été adopté en première lecture par 184 voix pour, 128 contre et 28 abstentions. Au sein de la majorité sénatoriale, 12 sénateurs LR ont voté contre, de même que 8 centristes et un Indépendants. Dix LR, 10 centristes et 3 Indépendants se sont abstenus.

Au groupe RDPI à majorité En marche !, Xavier Iacovelli a voté contre et 5 élus se sont abstenus. Ont voté contre les groupes PS (à l'exception de Jean-Pierre Sueur qui a voté pour), RDSE à majorité radicale, CRCE à majorité communiste et écologiste. Après une courte suspension de séance, le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie a demandé une seconde délibération, qui aura lieu juste avant le vote sur l'ensemble du projet de loi.

Juste avant le vote sur l'ensemble du texte, le Sénat a dû revoter sur l'article premier, le c?ur du projet de loi, qui avait été supprimé à une voix près, après une erreur de manipulation du groupe centriste lors du scrutin électronique sur des amendements de suppression présentés par la gauche. L'article a ainsi été rétabli, par un vote à main levée cette fois-ci. « Urgence » agricole et industrielle pour les uns, « régression environnementale » pour les autres : des positions tranchées se sont affirmée [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :