Tous les vols suspendus à New-York

Tous les vols au départ et à l’arrivée des aéroports new-yorkais ont été suspendus vendredi soir en raison du blizzard, a annoncé le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo.

«A (l’aéroport) LaGuardia la plupart des vols ont cessé à 16h00 (21h00 GMT), à Stewart le dernier vol a eu lieu à 16h45 (21H45 GMT) et à Newark Liberty les compagnies aériennes ont cessé leur service à 16h00», ont précisé ses services dans un communiqué, ajoutant qu'à JFK «les compagnies aériennes avaient annoncé la cessation de leurs opérations à 18h30 (23h30 GMT)».

Les aéroports restent cependant techniquement ouverts.

«Il n’y a plus de départs et d’arrivées ce soir», a confirmé le responsable général de LaGuardia, Tom Bosco, sur une chaîne de télévision locale.

Tom Bosco a estimé que s’il tombait 30 cm de neige dans la nuit, comme prévu par la météo dans l’agglomération new-yorkaise, les vols reprendraient «probablement en milieu de matinée».

Andrew Cuomo avait peu avant décrété l'état d’urgence dans l’Etat, une mesure qui permet une plus grande flexibilité dans la mobilisation des ressources locales.

Selon lui, quelque 2300 vols ont été annulés dans les aéroports new-yorkais.

Le blizzard, qui a commencé vendredi dans le nord-est des Etats-Unis, provoque de fortes chutes de neige associées à des vents violents. Il doit se terminer samedi.

De 30 à 60 cm de neige sont prévus à Boston et la circulation a été carrément interdite dans tout le Massachusetts pour faciliter les opérations d’urgence.

De l’Etat du New Jersey au Maine à la frontière canadienne, les autorités se sont préparées au mieux pour cette tempête, stockant des tonnes de sel, préparant les chasse-neige, organisant des centres d’accueil et multipliant les appels à la prudence en demandant aux habitants de rester chez eux.

(AFP)



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Le nord-est américain se prépare à la tempête
En Tunisie, des manifestations pour funérailles
Du cheval roumain dans les lasagnes Findus
Le nord-est américain se prépare à la tempête
Nouvel an chinois, c’est là où le célibat blesse
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.