Publicité

Volodymyr Zelensky assure que "l'Ukraine fera partie de l'Union européenne"

L'exécutif européen doit rendre un rapport mercredi sur l'état des progrès réalisés par l'Ukraine, la Moldavie et la Géorgie, et se prononcer sur l'ouverture ou non de négociations d'adhésion, avant que les 27 ne se saisissent de la question lors d'un sommet à Bruxelles à la mi-décembre.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a assuré ce mardi que son pays ferait "partie de l'Union européenne" (UE), à la veille de la publication d'un rapport sur l'état des progrès réalisés par l'Ukraine, qui a le statut de candidat.

"Demain est un jour important", a-t-il déclaré dans son adresse quotidienne à la nation, qualifiant d'"historique" le rapport à venir.

"L'Ukraine fera partie de l'Union Européenne", a promis le président, évoquant le "long chemin" déjà parcouru pour s'en rapprocher. Il a toutefois rappelé que cela nécessiterait un "travail" du pays pour "s'adapter aux normes de l'UE".

De "grandes avancées"

En juin 2022, l'UE a accordé à l'Ukraine le statut de candidat, dans un geste hautement symbolique. Pour passer à l'étape suivante, donc l'ouverture des négociations d'adhésion, la Commission européenne a défini sept critères de référence pour Kiev. Il s'agit de conditions à remplir notamment en matière de lutte contre la corruption généralisée et de réformes judiciaires.

La présidente de la Commission Ursula von der Leyen a jugé en septembre que l'Ukraine avait réalisé de "grandes avancées" dans ce sens.

Elle s'est rendue à Kiev samedi pour discuter avec Volodymyr Zelensky de l'élargissement de l'UE.

L'Ukraine devra en tout cas s'armer de patience, car les négociations peuvent prendre du temps avant de déboucher sur une adhésion.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - "La guerre est difficile mais pas dans une impasse" affirme le président ukrainien Zelensky