Publicité

Vol de chien : comment s'en protéger ? La chronique de la vétérinaire Laetitia Barlerin

ANTICIPER

L'identifier par puce – obligation légale qui atteste que vous en êtes bien le propriétaire – est la première précaution. Sinon, le chien aura peu de chance d'être retrouvé. Soyez très vigilant à ne pas laisser votre toutou seul dans le jardin (la plupart des rapts se font chez l'habitant) ou attaché à la porte d'un commerce, et encore moins dans la voiture. Les chiots, facilement revendables, les petits gabarits, facilement transportables, sont les premiers convoités. Aucun canidé n'est à l'abri, surtout s'il est de race.

RÉAGIR

En cas de vol, déposez vite plainte contre X. Prévenez le fichier d'identification national, l'I-CAD (Tél. : 09 77 40 30 77 ou contact@i-cad.fr), pour empêcher toute cession frauduleuse et avertir vétos, refuges et forces de l'ordre, qui pourraient être amenés à scanner la puce du chien. Déposez une alerte chez les vétérinaires et sur les réseaux sociaux. La brigade de protection animale (BPA), association de gendarmes et de policiers aimant les animaux, vous aidera à la diffuser (Brigadepa.com). Épluchez les petites annonces sur Internet (LeBonCoin) : la plupart de ces vols sont voués à la revente à des particuliers.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi