Publicité

Les voitures sans permis électriques ont fait doubler ce marché en un temps record

Longtemps moquées, les voitures sans permis (VSP) ont gagné un côté bien plus tendance grâce à quelques nouveaux modèles électriques. Si le Renault Twizy avait déjà un peu initié le mouvement, c’est le lancement de la Citroën Ami qui a créé un vrai bouleversement dans ce domaine en mai 2020. Depuis, l’offre de modèles 100 % électrique s’est développée, de quoi répondre à une nouvelle demande.

Selon des données publiées ce 1ᵉʳ avril par AAA Datas, le mois de mars a vu le volume d’immatriculations augmenter de 20 % avec 1 985 voitures sans permis neuves en plus sur les routes. Ce n’est pas neutre pour ce petit marché.

L’électrique représente 1 vente de VSP neuve sur 2 en 2023

L’évolution de ce marché est particulièrement impressionnante, tant les modèles électriques ont réussi à créer une petite révolution en moins de 4 ans. En 2019, 95 % des voitures sans permis neuves étaient motorisées par un moteur diesel. Il est possible d’en déduire que les 5 % restants devaient représenter l’électrique avec le Renault Twizy. Depuis 2019, ce marché a doublé en passant de 13 376 engins à 26 238.

Une Ami Buggy et une Ami côte à côte // Source : Numerama/MT
Une Ami Buggy et une Ami côte à côte // Source : Numerama/MT

Une Ami Buggy et une Ami côte à côte // Source : Numerama/MT

Fin 2023, les VSP électriques se retrouvent à représenter la moitié des ventes de véhicules neufs. Chose très différente du marché automobile, l’apparition des nouveaux modèles électriques n’a finalement pas pris de parts de marché au diesel,

[Lire la suite]