Publicité

Pourquoi la hausse du poids des voitures cause problème ?

Il est bien connu que les voitures deviennent de plus en plus lourdes, et cela pour diverses raisons. L'expansion de la connectivité, l'adoption de nombreux systèmes de sécurité actifs et passifs (qui sont maintenant obligatoires pour la plupart), ainsi que l'attrait croissant des consommateurs pour les SUV, ont contribué à une augmentation constante du poids des voitures au fil des ans. Prenons un exemple éloquent : la Mercedes 190 de 1982, précurseur de la Classe C, avait une longueur de 4,42 mètres et un poids variant entre 1 080 et 1 300 kg, en fonction de ses équipements. Si nous faisons un saut de plus de 40 ans en avant pour examiner la Mercedes Classe C actuelle, nous constatons qu'elle mesure 4,75 mètres de long et dépasse les deux tonnes dans sa version hybride rechargeable. Pour mettre ces chiffres en perspective, c'est plus que la première Classe S (W116) lancée en 1972, un modèle d'une catégorie supérieure.

Et même si on pourrait penser que le problème n'affecte que la consommation de carburant, l'augmentation du poids des voitures a des implications bien plus larges, touchant des domaines tels que le permis de conduire et, de manière paradoxale, la sécurité.

L'organisme Euro NCAP tire la sonnette d'alarme

Plus le poids d'une voiture est élevé, plus la force nécessaire pour la freiner est importante. Ce sont les lois immuables de la physique. Il va donc de soi que les voitures plus lourdes nécessitent des systèmes de freinage plus puissants.

En cas d'accident, plus le poids est élevé, plus le risque est grand pour les occupants des autres véhicules impliqués. C'est ce qu'a constaté l'organisme européen de sécurité Euro NCAP Lire la suite sur Autoplus