Publicité

Voitures électriques : la start-up parisienne Electra annonce une levée de fonds record

Alors que les ventes de voitures électriques ne cessent de grimper dans l'Hexagone, la start-up parisienne de bornes de recharge Electra a annoncé, lundi 15 janvier, avoir levé 304 millions d'euros pour développer son réseau à haute puissance en Europe. Lancé en 2021, cet opérateur se développe dans les grandes villes et dans leur périphérie. Face à d'autres opérateurs comme Ionity, FastNed ou TotalEnergies, qui privilégient les grands axes, Electra s'installe sur les parkings de partenaires comme des centres commerciaux Altarea, les hôtels Accor ou les parkings Indigo. Il opère déjà dans huit pays, de l'Espagne à l'Autriche, s'adressant aux particuliers comme aux professionnels qui ne peuvent pas recharger à domicile ou ont besoin d'une recharge rapide.

Avec cet investissement, «on va 'scaler' (déployer) notre réseau à l’échelle européenne», a indiqué à l'AFP le cofondateur et PDG d'Electra, Aurélien de Meaux. «L’objectif est d’avoir un réseau le plus maillé possible pour encourager le passage à l'électrique». L'opérateur va également continuer à «investir dans l’innovation» pour faire évoluer ses bornes, a indiqué M. de Meaux. Ce tour de table, important dans ce secteur de la recharge en plein développement, a été mené par le grand fonds de pension néerlandais PGGM.

Bpifrance, via son fonds Large Venture, est également entré au capital d’Electra à cette occasion. Les investisseurs historiques d'Electra, en particulier Eurazeo, ainsi que RIVE Private Investment, le groupe SNCF (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

John Cockerill en négociations exclusives avec Volvo pour racheter le fabricant français de blindés Arquus
Plaques d’immatriculation : voici les départements qui ont le plus la cote auprès des Français
CES de Las Vegas : la voiture volante, c’est pour maintenant ?
Abonnement auto mensuel : la révolution électrique
Citroën décide d'avancer la date des commandes pour sa nouvelle ë-C3