Publicité

Voitures électriques : les modèles chinois non assurables ?

Depuis l'année dernière, la Chine est devenue le premier exportateur mondial de voitures après plus d'une décennie à avoir dominé la production automobile mondiale. En juin 2023, elle est ainsi passée juste devant le Japon grâce à 361 667 véhicules exportés depuis les usines chinoises. Et parmi les modèles qui rencontrent le plus de succès à l'étranger figurent de plus en plus les voitures électriques.
D'ailleurs, BYD est désormais la toute première marque de voitures électriques au monde en termes de vente. Au quatrième trimestre 2023, le constructeur est passé devant Tesla, qui dominait traditionnellement ce segment. Et l'essor des exportations des modèles électriques de la marque chinoise expliquent en partie cette nouvelle position.
Toutefois, quelques barrières se dressent face aux constructeurs chinois, notamment en Europe. Outre des problèmes de logistique, plusieurs rapports ont mis en évidence que les assureurs peuvent s'avérer frileux quand il s'agit d'assurer un véhicule électrique chinois. Et c'est particulièrement le cas au Royaume-Uni.

Les assurances sur les voitures électriques chinoises sont plus élevées au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni fait partie des pays où les marques chinoises exportent le plus leurs voitures électriques. Or, les compagnies d'assurance britanniques se révèlent peu enclines à les assurer. Résultat, les primes à l'assurance offertes aux propriétaires de ces modèles au Royaume-Uni ont augmenté depuis quelques mois.
Certaines marques chinoises seraient plus...Lire la suite sur Autoplus