Publicité

Voitures électriques : la plus grande ressource de lithium n'est pas là où vous pensez !

Les voitures électriques ont aujourd'hui le vent en poupe, et ce depuis plusieurs années déjà. Et les ventes continue de grimper au fil du temps.

Des voitures électriques plus propres

Mais cela pose un petit problème. Quid de la demande en lithium, qui devient aussi de plus en plus forte, alors que ce matériaux est extrait dans des conditions peu éthiques et polluantes ? Et bien le recyclage des batteries est sans doute l'une des solutions les plus viables à l'heure actuelle. Et cela grâce à de nombreuses entreprises, dont une jeune start-up basée en France, près d'Anger. Cette dernière porte le nom de VoltR, et elle s'est donné pour mission de revaloriser les milliards de batteries au lithium qui nous accompagnent au quotidien, que ce soit dans nos smartphones, trottinettes électriques, vélos et autres voitures. Mais comment la firme arrive t-elle à valoriser ces accumulateurs qui ne servent plus ? L’idée est simple mais ingénieuse : plutôt que de les recycler immédiatement, l’entreprise se concentre sur le reconditionnement de ces batteries pour les remettre sur le marché. En effet, de nombreuses batteries jetées sont encore en bon état et peuvent être réemployées dans d’autres appareils moins exigeants en performance.

Utile pour les prochaines voitures électriques

Le projet VoltR a vu le jour il y a trois ans, à l’origine en tant qu’entreprise de reconditionnement de matériels informatiques. Cependant, l’équipe a rapidement réalisé que certaines batteries usagées pouvaient être réutilisées dans des contextes différents. Plutôt que de les recycler prématurément, VoltR a décidé de les exploiter au maximum. Tout d’abord, il faut...Lire la suite sur Autoplus