Publicité

Voitures électriques : les constructeurs chinois unissent leurs forces pour la recharge

Quand un constructeur automobile possède son propre réseau de recharge, et qu'en plus de ça s'il est fiable et dense, ça en devient évidemment un sérieux argument commercial.

Actuellement, il n'y a bien que Tesla qui peut se targuer de posséder un tel réseau de recharge, et si les investissements dans ces bornes pouvaient s'apparenter à un véritable gouffre financier au début, l'ouverture de ces bornes aux véhicules des autres marques va peu à peu inverser la tendance.

Un partenariat réservé à la Chine (pour le moment)

Et du côté des constructeurs chinois aussi, le modèle Tesla semble plaire. En effet, les constructeurs Nio et Geely ont signé un partenariat qui encouragera l'utilisation mutuelle de leurs réseaux de recharge respectifs. Concrètement, l'accord a été signé entre Nio Power, la division dédiée au réseau de recharge, et Geely Automobile Holdings. Pour l’instant, l’accord concerne exclusivement le marché chinois, mais une éventuelle expansion au reste du monde dans un avenir proche n’est pas exclue.
En pratique, les véhicules de la marque Geely (à savoir Lynk & Co, Volvo, Zeekr, Polestar ou encore smart) pourront utiliser les bornes de recharge Nio, qui seront affichées dans les applications respectives. Les propriétaires des modèles de ces marques pourront voir l'emplacement, le prix, la disponibilité et toute autre information en temps réel et pourront recharger leur voiture. Les bornes de recharge de Geely pourront désormais accueillir les modèles de la marque Nio.

L'échange de batterie, la solution de recharge de demain ?

À ce jour, Nio compte 2 186 bornes de recharge en Chine, en plus de 2 391 Lire la suite sur Autoplus