Publicité

A voir sur Netflix : l'un des pires films de super-héros que Marvel aimerait oublier (mais que son réalisateur assume totalement)

Bande-annonce de Daredevil. A voir sur Netflix : l'un des pires films de super-héros que Marvel aimerait oublier (mais que son réalisateur assume totalement) - BestImage
Bande-annonce de Daredevil. A voir sur Netflix : l'un des pires films de super-héros que Marvel aimerait oublier (mais que son réalisateur assume totalement) - BestImage

Bien avant que Marvel ne lance avec succès son MCU porté par Iron Man, Captain America et Thor, l'entreprise a eu le droit à quelques fails. Et pas n'importe lesquels. En 2003, le studio de production nous offrait au contraire l'un des pires films de super-héros (malgré un casting incroyable avec Ben Affleck, Colin Farrell, Jennifer Garner) : Daredevil. Bonne nouvelle, si vous avez envie de rire un bon coup, il est disponible sur Netflix.

A l'instar de Ryan Reynolds qui a dû passer par la case gros navet (Green Lantern) avant de trouver le rôle parfait (Deadpool), Ben Affleck a été contraint de souffrir avant d'impressionner (presque) tout le monde avec sa performance de Batman pour Zack Snyder (Batman v Superman, Justice League). On sait que votre cerveau ne le veut pas, mais souvenez-vous tout de même : en 2003, l'acteur était choisi pour porter à l'écran... Daredevil.

L'un des pires films de super-héros est disponible sur Netflix

Alors que Sony redonnait ses lettres de noblesses aux films de super-héros avec la franchise Spider-Man signée Sam Raimi, Marvel - encore loin d'avoir l'idée du MCU, avait en effet tenté de surfer sur ce regain d'intérêt en produisant les aventures de Matt Murdock. Or, si ce justicier est l'un des plus populaires dans le monde des comics, le résultat à l'écran ne lui a clairement pas rendu justice.

Entre des chorégraphies ridicules, un Ben Affleck clairement saoulé d'être là, des effets spéciaux datés et une histoire indigeste, le film de Mark Steven Johnson est encore responsable aujourd'hui de quelques cauchemars du côté des spectateurs. Certes, le résultat est moins scandaleux que l'horrible Catwoman de Pitof avec Halle Berry sorti un an plus tard, mais il n'en reste pas moins totalement raté.

Même 20 ans après sa sortie, le temps n'a pas adouci la déception du public, en atteste...

Lire la suite


À lire aussi

Disneyland Paris rouvre les portes de son Disneyland Hotel : la magie du sol au plafond va vous mettre bien plus de 5 étoiles dans les yeux (photos)
Un an après la fin de NCIS Los Angeles, Sam (LL Cool J) déjà de retour dans la franchise avec un rôle important
Après Frenchie Shore, une nouvelle télé-réalité sans censure et novatrice débarque !