Publicité

Voilà les stations et les lignes de métro à fuir pendant les JO de Paris 2024

métro bondé
métro bondé

Fuir Paris ou bien fuir Paris. Voilà, en somme, à quoi se résument les discussions des Franciliens et des Franciliennes quand il s’agit d’évoquer les Jeux olympiques de Paris 2024. Beaucoup semblent décidés à s’éloigner de la capitale durant les épreuves, qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août puis du 28 août au 8 septembre.

Et puis il y a celles et ceux qui resteront, mais aussi les visiteurs, qui viendront spécialement pour l’occasion. Pour accompagner les touristes comme les locaux, l’administration a mis en place une carte interactive de Paris et des environs pour indiquer « l’impact » des JO dans les transports en commun, mais aussi sur les routes.

Lancée fin janvier, cette carte — accessible à cette adresse — reflète « les restrictions de circulation et les fréquentations prévisionnelles », précise le ministère des Transports. En date du 13 février, elle prend en charge les deux semaines des JO. La carte n’inclut pas encore les jeux paralympiques et le passage de la flamme olympique.

Source : Capture d'écran
Source : Capture d'écran

Un exemple sur la ligne du métro 1, au centre de Paris. // Source : Capture d’écran

Des stations de métro parfois surfréquentées durant les JO

L’affluence estimée est représentée par un code couleur, pour chaque station de métro, RER, transilien et tram. Le code couleur par station varie en fonction de l’horaire et du jour. Bien sûr,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : Adrien Pâris