Publicité

Vodun Days : le Bénin veut « révéler le vodun au monde »

Le vaudou -ou vodun terme plus exact désormais en vigueur - est né en Afrique, dans l’ancien royaume du Dahomey - sur les vestiges duquel s’est bâti le Bénin moderne - et s’est répandu à travers la planète au fil d’une longue tragédie, le commerce des esclaves.

Depuis une trentaine d’années, le Bénin célèbre le 10 janvier la Fête nationale du vodun, partie intégrante de la culture du pays. L’actuel président béninois, Patrice Talon, fidèle à sa volonté exprimée il y a huit ans de « révéler le vodun au monde », a décidé de faire de cette journée un festival au rayonnement international.

Illustration d'un nouveau genre de « soft power » que le chef de l’État a présenté dans une interview accordée à plusieurs médias internationaux.

Image

Le président du Bénin Patrice Talon lors de son entretien avec plusieurs représentants de la presse internationale. © Lucien Agbeko Masseme

Pour Patrice Talon, le vodun « a été dépeint négativement par les religions du Livre », une mauvaise réputation amplifiée par les caricatures et préjugés occidentaux. « Aujourd’hui, souligne-t-il, le vodun se pratique parfois encore secrètement en même temps que les autres religions officielles, comme le catholicisme ou l’islam. »

Nous voulons faire découvrir le vodun comme art, culture et mode de vie.

Patrice Talon, président du Bénin

L’ambition de Patrice Talon est donc, dans un premier temps, de « déconstruire les images négatives auto...


Lire la suite sur ParisMatch